Les bienfaits de l'alimentation équilibrée

C’est en jouant sur la variété des menus et sur les effets bénéfiques des aliments que se construit la santé. En effet, il est maintenant reconnu que les aliments que nous avalons jouent un rôle essentiel pour rester en forme et en bonne santé.

UN APPORT ÉNERGÉTIQUE AU QUOTIDIEN

 

​C’est dans l’alimentation que l’homme trouve les éléments indispensables à son énergie et aubon fonctionnement de son organisme. Cette énergie est nécessaire :

– pour garantir le fonctionnement des systèmes nerveux, musculaire et digestif ;
– au cours des réactions biochimiques qui permettent la construction des organes et le renouvellement cellulaire ;
– et pour assurer la croissance, surtout au moment de l’adolescence ou de la grossesse.

Ces besoins énergétiques sont variables selon la personne considérée, en fonction de son âge, de son sexe et de son activité physique. En outre, deux individus de même âge, de même sexe et ayant un même niveau d’activité peuvent avoir des besoins très différents. Les apports énergétiques conseillés ne sont donc toujours donnés qu’à titre indicatif.

L’énergie, aussi bien celle contenue dans les aliments que celle nécessaire à l’organisme, est quantifiée en kilocalories (kcal) ou en kilojoules (kJ), sachant que 1 kcal = 4,18 kJ et 1 kJ = 0,239 kcal. 
La calorie, ancienne unité de mesure, équivaut au kilocalorie des nutritionnistes. Mais on trouve alternativement des joules ou des calories sur les étiquettes des produits alimentaires qui indiquent la composition nutritionnelle.
 

LA PRÉVENTION ET LE TRAITEMENT DE MALADIES

 

Des repas déstructurés, un comportement alimentaire mal adapté, avec une variation trop importante des apports en quantité et en qualité, peuvent avoir des conséquences néfastes pour la santé.

Ainsi, l’abus de produits sucrés peut être source de fatigues passagères par hypoglycémie réactionnelle, de diabète ; il peut aussi orienter le comportement alimentaire dans un cercle vicieux où le sucre appelle le sucre. 

Une alimentation excessive en graisses, en produits sucrés, et insuffisante en légumes, en fruits ou en protéines maigres (viandes blanches, volailles, poissons) est souvent la cause de surpoids et d’obésité. Un abus d’aliments riches en graisses animales peut expliquer l’augmentation du cholestérol ; de même, un apport trop important de produits sucrés, de fruits et/ou d’alcool peut être la cause de l’augmentation des triglycérides (graisses dans le sang).

Une alimentation plus équilibrée et adaptée à chaque cas évite ces problèmes à l’organisme et l’aide même à s’en protéger. Elle est essentielle dans les familles prédisposées à l’obésité ou au diabète.

S’alimenter plus sainement reste la première directiveà appliquer en cas de diabète, d’augmentation de cholestérol ou des triglycérides, d’excès d’acide urique, de surcharge pondérale et d’obésité. Même dans le traitement des maladies cardio-vasculaires comme l’infarctus, l’alimentation est devenue un des facteurs clefs pour éviter les récidives. Elle a aussi un rôle majeur dans certains cancers.

LA VALEUR CALORIQUE DES GRIGNOTAGES

Valeur calorique Aliments

0 kcal

1 verre d'eau

40 à 70 kcal

1 biscotte, 1 yaourt nature, 1 orange, 1 verre de lait demi-écrémé ou 1 crêpe nature

70 à 100 kcal

1 pomme, 1 yaourt entier ou 1 boule de pain 

120 à 150 kcal

2 boules de glace, 1 soda en canette ou 1 banane

200 à 250 kcal

40 g de pain avec 1 barre de chocolat, 1 beignet nature, 1 brownie, 1 éclair ou 1 tarte aux fruits

350 à 500 kcal

100 g de bonbons, 100 g de pop-corn, 1 mousse au chocolat

500 à 650 kcal

1 sandwich jambon-beurre, 1/2 plaquette de chocolat noir ou au lait, 100 g de cacahuète ou d'amande, 8 cookies au chocolat 

740 kcal et plus

1 paquet de 150 g de biscuits au chocolat

LA PROTECTION CONTRE L'OXYDATION ET LE VIEILLISSEMENT

 

​L’oxydation est un processus d’altération des cellules vivantes. Or, pour mettre en place un système de défense et se maintenir en bonne santé, le corps humain a besoin de la nature.

En effet, les antioxydants que sont la vitamine C, la vitamine E, la provitamine A, le sélénium, le zinc et les acides gras essentiels ne peuvent être apportés que par l’alimentation. Ces derniers sont essentiels, car ils protègent l’organisme confronté au stress, à la pollution, voire à la prise de certains médi­caments ou à un exercice physique trop intense.

Manger régulièrement des aliments contenant ces antioxydants aide donc à renforcer notre système de défense naturel et à lutter efficacement contre le vieillissement.