L'intolérance au gluten

On trouve du gluten dans tous les produits à base de céréales comme le blé, l’orge, le seigle, le malt, et même le boulgour, le kamut et l’épeautre. De ce fait, cuisiner pour toute la famille, sortir au restaurant, partir à l’étranger ou prendre un petit goûter… tout se transforme en un véritable casse-tête. Comment faire à manger, et se faire plaisir, malgré toutes ces contraintes ?

Adapter son régime alimentaire

L’intolérance au gluten nécessite d’adopter une règle diététique très stricte : supprimer totalement les aliments contenant du gluten, même à petite dose.

Mais ce n’est pas si simple… car s’il est facile de déterminer si certains aliments contiennent ces céréales (le pain est en haut de la liste), il faut aussi traquer les aliments qui en ont de façon plus masquée…  On peut garder le lait, mais pas le lait aromatisé, le poisson est toléré mais pas quand il est pané, et enfin : exit la bière ! C’est aussi toute une façon de vivre qui doit être revue, il faut prendre de nouvelles habitudes au supermarché, au restaurant, à l’étranger, et même dans le choix des médicaments. Il faut sans arrêt scruter la liste des composants.

Heureusement, de nombreuses marques commercialisent désormais des produits sans gluten, avec un logo représenté sur l’emballage : idéal pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Vous trouverez sur le site de l’association française des intolérants au gluten une liste des produits autorisés et interdits, ainsi qu’une liste de marques de produits sans gluten.

 

Comment remplacer le pain ?

Il existe des galettes de riz, quinoa, chataîgne et sarrasin qui peuvent tout à fait remplacer le pain. Les magasins bios proposent aussi des variantes de pain : riz, millet et maïs par exemple. Vous pouvez aussi le faire vous-même, ce qui vous permet de mieux contrôler chaque ingrédient utilisé.

 

Comment remplacer la farine ?

La farine de blé peut être remplacée par de la farine diététique sans gluten (prévoir 60 g de farine diététique pour 80 g de farine « classique ») ; la fécule de maïs peut également remplacer la farine mais il faut en utiliser moitié moins et la délayer dans un peu d’eau avant de l’utiliser.

Il existe un grand nombre de farine : farine de châtaigne, de maïs, de quinoa, de riz… qui apportent un goût différent à vos quiches, cakes ou desserts.

 

Et les pâtes ?

Ce plat qui plaît aux petits comme aux grands n’est pas à abandonner ! Il existe des pâtes sans gluten, mais vous pouvez aussi vous régaler avec des nouilles soba ou des vermicelles de riz ou de soja.