Pâtisserie orientale, un doux régale

Quelle est votre préférée : corne de gazelle, makrout ou simple sablé ? Profitez des vacances pour réaliser ces petites pâtisseries, et voyez grand : invitez vos amis, votre famille pour savourer ces gâteaux plaisir, pour une fête particulière ou pour la joie d’être tous ensemble réunis !

 

Cornes de gazelle

C’est sans doute la pâtisserie orientale la plus connue ! On l’appelle ainsi à cause de sa forme, mais en arabe elle porte le nom de « kaab el ghazal », ce qui signifie littéralement « cheville de gazelle ».

 

Briouates aux amandes

Cette petite pâtisserie croustillante enrobée de miel vient du Maroc, où elle se décline également en version salée. L’ingrédient de base pour cette recette : la feuille de brick (vous en trouverez au rayon frais des supermarchés).

 

Mlabes

Les mlabes proviennent de la ville d’Alger, où ils sont souvent décorés avec des glaçages colorés et vendus dans de jolies caissettes en papier. A consommer le jour même pour que le glaçage ne soit pas cassant.

 

Kadaïfs

La pâte à kadaïf, appelée aussi « cheveux d’ange », est vendue dans les boutiques de produits orientaux. Composée d’eau et d’amidon de maïs, elle est façonnée sous forme de fins vermicelles. En Europe, on l’utilise en version salée en enrobant par exemple des crevettes.

 

Le rituel du thé

Le thé vert à la menthe, symbole d’hospitalité, est toujours proposé pour accompagner les pâtisseries orientales. Sa préparation est un véritable rituel qu’il convient de respecter, afin que toutes les saveurs du thé soient exaltées.