Melon

Fruit arrondi et côtelé d'une plante rampante dont l'écorce vert jaunâtre enferme une chair orangée, juteuse, sucrée et parfumée. Connu en Chine mille ans av. J.-C., apprécié en Europe du Sud depuis l'Antiquité, le melon fut introduit en France à la fin du siècle, par Charles VIII, qui le rapporta, lors des guerres d'Italie, de Cantalupo, domaine voisin de Rome et appartenant aux papes. Ceux-ci développèrent ensuite la culture du melon près d'Avignon, également possession de la papauté. La production française, concentrée dans le sud-est, le sud-ouest de la France et en Poitou-Charente, s'étale de mai à octobre. Les melons « brodés » sont plus résistants que ceux de type « charentais » ou « cantaloup », à la peau vert pâle presque lisse, qui représentent 80 % des cultures. Les melons viennent aussi d'Italie, d'Espagne, d'Israël, de Martinique, de Guadeloupe, de Nouvelle-Zélande. Les melons d'hiver, oblongs, presque sans côtes, à chair jaune ou verdâtre, sont beaucoup moins sucrés et moins savoureux.
Melon charentais Cavaillon (jaune)  © Larousse
Melon charentais brodé  © Larousse
Melon charentais lisse  © Larousse
Melon charentais Cavaillon (blanc)  © Larousse
Melon jaune canari  © Larousse
Melon vert olive  © Larousse

CHOIX ET CONSOMMATION

Un bon melon doit être lourd dans la main, avec une peau épaisse, souple et sans taches, avoir une consistance ferme et un arôme bien développé. Certains melons possèdent une étiquette « teneur en sucre contrôlée », garantissant 9 % de sucre au moins. On trouve du melon surgelé, détaillé en billes.

À LA CUISINE

Le melon se conserve cinq ou six jours dans un endroit frais et aéré. Pour le garder au réfrigérateur, il faut l'envelopper d'une feuille d'aluminium pour neutraliser son odeur. Le melon se sert frais ­ mais non glacé ­, coupé en deux ou en tranches plus ou moins fines, ou encore en billes détaillées avec une cuillère parisienne. On le consomme en hors-d'œuvre : nature; assaisonné de sel et de poivre du moulin ; avec du porto (ou du muscat de Frontignan); accompagné de très fines tranches de jambon cru (Parme ou San Daniele). Il est aussi apprécié en dessert : nature ; poudré de sucre fin (autrefois, on le condimentait aussi avec du gingembre en poudre) ; garni de fruits rafraîchis, dans une salade de fruits, en sorbet. Le melon et les écorces de melon, détaillés en petits morceaux, se confisent au vinaigre, comme les cornichons ; ils accompagnent les viandes et les volailles chaudes ou froides.

Le melon se congèle très bien, épluché, coupé en morceaux ou détaillé en billes, ou en tranches citronnées et sucrées, que l'on enveloppe dans du film alimentaire.

DIÉTÉTIQUE

Le melon est riche en potassium et pauvre en sodium, ce qui lui confère des propriétés diurétiques. Il est très riche en bêtacarotènes.

Valeurs nutritionnelles 
Pour 100 g
Calories
30 kcal
Eau
90 g
Protéines
1 g
Glucides
de 0,5 à 14 g
Lipides
0
Vitamine C
de 10 à 47 mg
Bêtacarotènes
2 mg