Noix de coco

Fruit du cocotier, grand palmier originaire de Mélanésie, répandu surtout aux Philippines, en Inde, en Indonésie et en Polynésie, ainsi qu'en Afrique tropicale. La noix fraîche, ovale, grosse comme un melon d'Espagne, est constituée d'une coque fibreuse, charnue, verte à orange, et d'un noyau très dur. Avant maturité, celui-ci renferme un liquide sucré, blanc opalin, très rafraîchissant, le lait de coco, qui a presque disparu quand le fruit est mûr, car il s'est transformé en une pulpe blanche et ferme, délicatement parfumée. Séchée, cette pulpe s'appelle « coprah ». On en tire une huile parfois utilisée dans la fabrication des margarines.
Noix de coco  © Larousse

CHOIX ET CONSOMMATION

Lorsqu'une noix de coco est fraîche, si on la secoue, on entend l'eau de coco (ce qui reste de liquide quand le fruit est mûr). La pulpe de la noix de coco, séchée et en poudre, conditionnée en sachets ou en barquettes, se trouve dans toutes les grandes surfaces (mais elle rancit très vite). On appelle également lait de coco le mélange obtenu à partir de la pulpe broyée ; il est vendu en boîtes, dans les magasins de produits exotiques. La pulpe séchée et coupée en petits dés fait partie des mélanges de fruits séchés parfois servis avec l'apéritif.

À LA CUISINE

On ouvre une noix de coco soit en la cassant au marteau, soit en la perçant aux deux extrémités, pour en faire couler le lait, puis en la passant au four pour la faire éclater ; la pulpe se détache alors très facilement. Elle peut se déguster telle quelle. Pulpe et lait de coco sont très employés dans les cuisines africaine, antillaise, indienne, vietnamienne, indonésienne, polynésienne, et sud-américaine. La pulpe permet de préparer nombre de condiments, assaisonne les crudités, les poissons crus et sert à cuisiner les ragoûts de volaille, de bœuf, de crustacés. Le lait de coco, très présent dans la cuisine indienne, donne aux caris, aux sauces et à la cuisson du riz une onctuosité particulière et un parfum spécifique. Au Viêt Nam, aux Philippines et en Thaïlande, on y fait mijoter le porc, le bœuf et la volaille, préalablement marinés. Dans les pays tempérés, la noix de coco est surtout utilisée sous forme de pulpe râpée, en biscuiterie et en pâtisserie (sablé, mousse, soufflé, flan) ; on en fait également des glaces.

Valeurs nutritionnelles 
Pour 100 g de noix de coco séchée
Calories
605 kcal
Eau
2 g
Protéines
5 g
Glucides
6 g
Lipides
62 g
Fibres
23 g
Fer
3 mg
Magnésium
90 mg
Pour 100 g de lait de coco
Calories
20 kcal
Eau
93 g
Protéines
0
Glucides
4 g
Lipides
0
Potassium
250 mg
Magnésium
30 mg