Tarte belge au sucre
Ingrédients  

10 g de beurre

1 œuf

80 g de sucre en poudre

30 g de crème fraîche épaisse

Pour la pâte briochée

5 g de levure de boulanger

2 cuill. à soupe de lait frais entier

40 g de beurre

110 g de farine

15 g de sucre semoule

1petite cuill. à café de sel fin

2 œufs entiers

Tarte belge au sucre

0
Aucun vote pour le moment
4 à 6 personnes
50 min. de préparation
22 min. de cuisson
160 min. de repos
Recette 
1Préparez une pâte briochée : émiettez la levure de boulanger sur un bol et délayez-la avec le lait. Coupez le beurre en petits morceaux. Dans un saladier, versez la farine, le sucre, le sel et 1 œuf. Mélangez avec une cuillère en bois. Ajoutez ensuite l'autre œuf, puis les morceaux de beurre, en veillant à bien incorporer chaque ingrédient. Versez enfin le bol de lait avec la levure et travaillez jusqu'à ce que la pâte se détache bien des parois, et laissez-la reposer 40 minutes au réfrigérateur.
2Beurrez un moule de 26 cm de diamètre. FaçonnezFaçonnerDonner à une pâte ou à une préparation une forme particulière. la pâte en boule, aplatissez-la. Étalez-la à la taille du moule et disposez ce disque. Laissez lever, c'est-à-dire doubler de volume pendant environ 2 heures à température ambiante (22-24 °C).
3Faites préchauffer le four à 220 °C.
4Battez l'œuf et, avec un pinceau, dorez-en la surface de la pâte ; poudrez de sucre en poudre.
5Faites cuire pendant 12 minutes, en ayant baissé la température du four à 200 °C.
6Sortez la tarte et étalez la crème fraîche sur toute la surface puis remettez-la à cuire pendant 8 à 10 minutes afin de glacerGlacerObtenir à la surface d’un mets une couche brillante et lisse. Enduire régulièrement une pièce cuite au four de jus ou de fond, au cours ou en fin de cuisson, pour qu’une mince couche brillante se forme sur le dessus. Cuire des légumes (petits navets par exemple), avec de l’eau, du sel, du beurre et du sucre jusqu’à ce que le liquide de cuisson se transforme en sirop et les enrobe d’une pellicule brillante et caramélisée. Recouvrir les entremets, à chaud ou à froid, d’une fine couche de nappage de fruit ou de chocolat (appelé « miroir ») pour les rendre brillants et attrayants. Recouvrir le dessus d’un gâteau d’une couche de sucre glace, de sirop, etc. Poudrer de sucre glace, en fin de cuisson, un gâteau, un soufflé, etc., pour que le dessus caramélise et devienne brillant. Enfin, mettre à rafraîchir sur de la glace pilée une préparation à déguster très froide. légèrement la surface du gâteau : le sucre chaud absorbe en effet la crème.
7Servez cette tarte le jour même, tiède ou complètement refroidie.