Le 31 octobre, c'est Halloween !

Plein de bonnes idées pour fêter Halloween en cuisine
Photographe:  © Larousse

Une tradition anglo-saxonne

C’est la nuit d’avant la Toussaint, où l’on fête les esprits qui reviennent. Les enfants fabriquent des lanternes avec des potirons évidés. Avec leur contenu, auquel on ajoute oignons, petits cube de pain frits, sel, poivre et noix de muscade, on prépare la soupe rituelle d’Halloween.

C’est ce même jour qu’en Irlande le bram brack est servi : gâteau à base de lait, de raisins secs, d’écorces d’oranges et de citrons, de cannelle et de noix de muscade, on y glisse un anneau qui promet le mariage dans l’année à la personne qui le trouve dans sa part.

Une fête pour les enfants

Halloween donne aussi l’occasion aux enfants de se déguiser en monstres ou en sorcières et d’aller de maison en maison pour demander des bonbons en lançant la formule « Trick or treat ! », que l’on pourrait traduire par « des bonbons ou des coups de bâtons ! ».

Vous trouverez dans le commerce de nombreux bonbons, sucettes, chewing-gums qui raviront tout le monde. Et pourquoi ne pas préparer pourquoi pas des petites tartelettes, un biscuit roulé, un gâteau au chocolat ou un gâteau au yaourt tout simple : recouvrez-le tout de petites décorations en pâte d'amande, de boules de sucre, de paillettes au décor fantastique d'Halloween (araignées, fantômes, petits monstres...)

Halloween vous laisse indifférent ? Laissez au moins sa chance au potiron !

- Choix et consommation

?Les potirons arrivent sur les marchés à partir d’octobre et y restent tout l’hiver. Selon sa taille, le potiron s’achète entier ou en tranches, celles-ci doivent être juteuses et de teinte franche. De plus, le potiron est un légume très économique ! Le potimarron est plus petit, son écorce est rouge brique et sa chair, sucrée et farineuse, a un goût de châtaigne.

- A la cuisine

?Le potiron en tranches se conserve peu de temps. La chair, débarrassée de ses graines et de ses filaments, se consomme cuite, généralement en soupe, en gratin ou en purée ; on en garnit aussi des tartes, notamment dans le Nord, où la tarte « à la citrouille », additionnée d’oignon, est aussi populaire qu’aux Etats-Unis. On en fait aussi une confiture ou du chutney.

- Diététique

?Le potiron est remarquablement riche en bêtacarotènes. Il contient aussi des fibres.